La primaire des Françaises et des Français en vue de l’élection présidentielle de 2022

 

Les Français sont toujours plus nombreux à penser qu’il faut en finir avec les idéologies et les dogmes qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre, et retrouver le bon sens et le pragmatisme qui font disparaitre les oligarques et la haute technocratie du paysage politique, en redonnant la confiance par des décisions dénuées de tout intérêt personnel.

Un état fort, ce n’est pas un état obèse, c’est un état musclé.

C’est un état puissant sur le Régalien qui en même temps libère toutes les énergies, qui aujourd’hui sont sous le joug de règlementations inefficaces et sclérosantes, d’impôts et de charges devenues insupportables, parce que les plus élevées de l’ensemble de nos concurrents. Notre état a besoin d’une sérieuse simplification dans tous les domaines. L’état doit à la fois libérer l’économie par une industrie renaissante, une volonté progressiste pour un avenir    dans lequel la France redevient une grande nation. Elle a en elle tous les moyens d’y parvenir.

Mais ce ne sont pas celles et ceux qui nous ont mis dans une mouvance décliniste, qui nous en sortirons. C’est l’un des plus beaux pays du monde grâce à sa diversité, ses richesses territoriales, historiques, son humour proverbial, son sens de l’hospitalité, et sa vitalité mise sous l’éteignoir d’une gouvernance inefficace.  

La France est gouvernée à vue, au jour le jour, la crise sanitaire l’a démontré très pernicieusement avec des informations qui instillent la peur, et l’incertitude totale. Elle a besoin au contraire d’un avenir dégagé en apportant la preuve que l’on peut faire de la politique d’une autre manière, c’est-à-dire en écoutant celles et ceux que l’on appelle la France silencieuse.

Cette France qui n’en peut plus de subir et qui aujourd’hui veut agir.

C’est à cette France-là, que s’adresse la primaire des Françaises et des Français. Les vertus de cette première votation innovante sont de partir à la découverte d’une équipe de candidats dévoués à la cause Nationale, parce que, au cœur des problèmes et à même de les juger et de les résoudre par des solutions simples mais efficaces.

Cette primaire doit être l’occasion de rassembler toutes les forces vives du pays, toutes les énergies, et de faire la preuve que la France n’est pas morte, mais qu’au contraire elle va renaitre encore plus belle qu’avant. Et cela grâce à la résistance des citoyens responsables de notre pays, grâce à son intelligence collective.

Il en sera fini du yaka faut qu’on … au bénéfice d’un esprit de décision claire, formulé par la voix d’une démocratie semi-directe. L’alliance du politique et du peuple tout entier. Le mariage de la confiance et du dynamisme retrouvé. Les grandes théories qui n’en finissent plus d’éclore à tort et à, travers, laisseront la place au réalisme pur et dur.

Nous avons besoin de retrouver la France éternelle qui se bat et résiste aux maléfismes, aux malfaisants de la gouvernance mondiale, avec   nos libertés et   notre savoir-faire indéniable. Il faut en finir avec nos multiples départs vers des cieux plus accueillants, nos délocalisations créatrices de chômage désastreux. La France mérite un autre sort que celui de cette banalisation infernale.  

C’est pour toute ces raisons que notre association « TOUS CITOYENS RESPONSABLES » a décidé d’organiser les primaires non partisanes, qui s’adressent à toutes celles et tous ceux qui refusent de capituler sous le joug de l’oligocratie et souhaite abattre le mur politique qui aujourd’hui enferme les Français dans des décisions qui les accablent au lieu de remplir son rôle qui est de créer toutes les conditions favorables à une vie meilleure.

C’est très simple, il suffit d’ouvrir les yeux sur le monde d’aujourd’hui et refuser le fatalisme car c’est avec nos petits bras musclés et en redonnant vie à la valeur travail et au respect de toutes et de tous que nous sortirons le pays de l’ornière.

La primaire des Françaises et des Français donne la parole à celles et ceux qui défendent le triptyque : Collectif citoyens d’envergure (Les Agoras Citoyennes de France), R.I.C, les deux outils nécessaires à l’instauration d’une démocratie semi-directe, en remplacement de la démocratie représentative, qui est une fausse démocratie. Et on en voit bien les résultats d’une France dégradée.

La primaire des Françaises et des Français doit permettre la révélation de talents cachés qui sont très nombreux dans notre pays, mais n’osent pas ou n’ont pas les moyens de sortir de l’ombre.

Ce n’est pas une femme ou un homme providentiel, dont la France a besoin, mais de l’exploitation de son intelligence collective qui s’exprimera dans la démocratie semi-directe que nous appelons de nos vœux. C’est l’addition des talents et non l’émergence d’une idéologie ou de la science infuse d’un petit groupe élu par déni et non par conviction.

La démocratie semi-directe, c’est l’addition des talents et des idées novatrices que la France est capable de mettre en exergue au bénéfice de toutes et de tous alors qu’aujourd’hui, elle est dans un carcan sclérosant qui anéantit toutes les velléités bienveillantes.

Alors, ensemble, en avant la France, disons aurevoir au déclin et bonjour à la liberté d’exprimer nos personnalités, notre dynamisme et d’assurer l’avenir de nos enfants. N’est ce pas là l’essentiel de notre vie. Il n’y a pas à hésiter, osons faire évoluer notre beau pays plein de ressources et ne laissons plus notre sort à quelques-uns, dont les intérêts sont ailleurs.

 Alain SANDLER –  Membre du Comité d’organisation et de la haute autorité de la primaire des Françaises et des Français en vue  de l’élection Présidentielle de 2022

Partager cet article